Place des Vosges

Biographie

Il était une fois…Christian Louis, Créateur et Maître Parfumeur est né à Versailles.

Sa vie est un parfum ! L‛histoire d‛un vieux loup gris aux yeux bleus qui le conduit à devenir créateur et Maître Parfumeur. Il fait ses premiers assemblages olfactifs à Grasse. Son père est ébéniste et sa mère secrétaire à la police nationale.

Christian Louis a écrit un roman en partie autobiographique qui se nomme « Usain Ona » signifiant la Bonne Odeur, l‛âme d‛un vieux loup né il y a plus de quatre mille ans à l‛ombre des pyramides.

A onze ans, sa grand-mère maternelle lui remet la cantine militaire de son arrière-grand-père ; à l‛intérieur il découvre les décorations de cet ancêtre, héros de la guerre de 1914-1918, comprenant sabre, képi, épaulettes, décorations et surtout une peau de loup enveloppant une baïonnette, des feuilles de patchouli ainsi qu‛une citation militaire pour faits d‛armes dans le Monténégro…

Christian Louis a travaillé plus de quinze ans dans l‛industrie pharmaceutique et cosmétique américaine, le groupe Eli Lilly-Elisabeth Arden avant de devenir élève et Maître Parfumeur à Grasse. Christian Louis a créé, après de longues études, sa propre société de parfums en 1996.

En musique classique : il aime la flûte enchantée de Wolfgang Amadeus Mozart ; il a créé un parfum : « Il était une fois… Mozart ».

Il admire également le talent et la personnalité du Chevalier de Saint George, le Mozart Noir ; pour ce musicien oublié de l‛histoire de France, il a composé un parfum : Chevalier de Saint George.

En chanson : il aime Barbra Streisand interprétant notamment « The Way We Were » ou bien encore « Memory ». A cette interprète il a dédié un parfum : « New York » ;

Il a rendu des hommages vibrants par des créations olfactives, originales, à façon, réservées à des personnalités comme le Dalaï Lama, Carla Bruni, Michel Drücker, Mireille Darc, Bernard Thomas, Anne Etchegoyen…Au cinéma, il adore Kevin Costner notamment dans le film : « Danse avec les loups » et aussi Yves Montand, dans « Jean de Florette ».

Ses auteurs préférés sont : Emile Zola, Alexandre Dumas, Maurice Genevoix, Voltaire et Jean-Jacques Rousseau, Victor Hugo, Patrick Süskind, Philippe Claudel…

Ses modèles et exemples en parfumerie sont : Edmond Roudniska, Jean Paul Guerlain, Jean-Claude Helena, Coty, Ernest Beaux, Jacques Maurel, Philippe Collet…

Il a développé deux marques : « Parfums et Senteurs du Pays Basque » puis « Christian Louis Maître Parfumeur Paris ». Quelle est la fragrance emportant le plus vif intérêt pour ce créateur ? Réponses : « je porte toutes mes compositions sur moi, féminines ou masculines !… J‛avoue une nette préférence pour les notes cuirs et être sous le charme permanent et constant de la fragrance : « Un Amour de Patchouli » ; rien que Cinq patchoulis de cinq régions des Indes, pas de notes chimiques que du naturel ! »

Si on lui demande : « Quel est votre voeu le plus cher ? Réponse : Demeurer un électron libre et cultiver ma différence en tant que créateur dans le paysage du parfum aujourd’hui ! Et aussi, mais surtout, que mes parfums puissent unir les hommes et les femmes de toutes races, cultures et religions dans l‛harmonie et le respect de chacun !… »

Christian Louis a créé plus d‛une centaine de fragrances originales conçues à « l‛ancienne » notamment présentées dans sa boutique de Paris 18 Place des Vosges : Abolition, Vive l‛Empereur, Espelette, Cythère, Tobago, Biarritz, New York, La Féria, Princesses Orientales, Usain Ona, Danses Orientales, Québec, Parfum Basque, Un Amour de Patchouli, Euskadi, Bambou, Bleu, Magdalena, 18 Place des Vosges, Grenouille, Cèdres du Liban, Les Ecuries du Prince, Florida, Florida by Night…

« Quelle est votre plus belle création olfactive » ? Réponse : La prochaine ! Celle que je vais concevoir par les sens et par l‛esprit, telle une quête d‛absolu sans cesse renouvelée.

Le mythe de Sisyphe en quelque sorte…